Menu
Algérie : Bouteflika importe des imams du Golfe et d’Egypte

Dans l’optique de parfaire la formation de ses religieux, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a donné instructions pour que des imams soient importés d’Arabie Saoudite, du Yémen et autre Egypte.

L’Algérie semble vouloir réformer son secteur religieux. En ce sens que le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika a donné des instructions pour que l’expertise des imams et autres formateurs d’Arabie Saoudite, du Yémen et d’Egypte soit sollicitée.

En effet, le ministre algérien des Affaires Religieuses, Mohamed Aïssa, a indiqué que son département va faire appel à des imams de la mosquée El-Azhar d’Egypte, de la mosquée de la Mecque, du Yémen et du Bahreïn pour « former les imams » qui vont officier à la grande mosquée d’Alger. Il a en outre souligné que son département va exiger à ce que « le référent religieux national » soit enseigné lors de ces sessions de formations. A noter que la grande mosquée d’Alger est en plein chantier.

Dimanche, le ministre algérien de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelwahid Temmar, en marge d’une visite effectuée sur le site du chantier de la grande mosquée d’Alger, en compagnie de ses homologues du Tourisme, des Affaires religieuses et du Wali d’Alger, a expliqué que les retards sont dus à des contraintes techniques qui sont désormais levées, a relevé Algérie Focus.

« Les travaux de décoration sont très importants. La Grande mosquée d’Alger doit être un chef-d’œuvre et un lieu de rayonnement pour la capitale et l’ensemble du territoire national », a indiqué Abdelwahid Temmar.

Une enquête internationale dirigée par l’institut américain WIN/Gallup indique que l’Algérie se place au septième rang mondial et au troisième au niveau africain avec plus de 90% de la population qui se dit croyante, indique le site algérien.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
RDC : le gouvernement déterminé à financer les élections
RDC : la motion de défiance contre She Okitundu fait pschitt
CHAN 2018 : la Côte d’Ivoire épargnée, le Maroc un peu moins
Cameroun : Concours d’agrégation Cames 2017
Nathan Chikoto 1
Mondial 2018 : notre meilleur tirage et pire tirage pour les sélections africaines
La Côte d’Ivoire met en place un plan d’action pour soutenir le cacao et lutter contre la déforestation
L’Assemblée nationale de Yaoundé dévastée par les flammes
Burkina Faso : pour Duarte, le Sénégal c’est l’équipe de la FIFA !
COP23 : Sassou N’Guesso plaide pour la mobilisation des financements pour le fonds bleu
Voir + d'infos