Menu
Algérie, France : rencontre FCE et MEDEF, ce qu’il faut retenir

Le président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), Pierre Gattaz, participe avec Ali Haddad, président du Forum algérien des chefs d’entreprises (FCE), à une réunion à Alger. Quelles en sont les grandes lignes ?

Le président du MEDEF Pierre Gattaz, participe avec Ali Haddad, président du Forum algérien des chefs d’entreprises (FCE), à une réunion à Alger, ce mercredi 7 février 2018. Un "Conseil d’affaires algéro-français" a été créé, ce jour, par les deux principales organisations patronales d’Algérie et de France, au premier jour d’une visite d’une soixantaine de chefs d’entreprises français à Alger.

Durant cette visite de deux jours, cette délégation, emmenée par le président du MEDEF Pierre Gattaz, entend jeter son dévolu sur le renforcement des liens entre les entreprises des deux pays. La création d’un "Conseil d’affaires" par le MEDEF et le FCE doit « servir de cadre de travail commun et favoriser un échange régulier » entre les deux centrales patronales.

Ali Haddad a souligné que cette structure « impulsera des partenariats sectoriels ciblés entre entreprises algériennes et françaises pour la création de filières technologiques et industrielles (...). Nos modèles économiques en sont à des stades différents : la France souhaite renouer avec la performance, la croissance, innover pour promouvoir ses exportations, l’Algérie aspire quant à elle à diversifier son économie et à construire un appareil productif compétitif ».

De son côté, Pierre Gattaz a insisté que « l’entreprise et l’entrepreneuriat doivent être au centre du renforcement des relations entre la France et l’Algérie (..). Pour agir, il nous faut des signaux, et l’économie algérienne devrait s’ouvrir davantage ». Le chef du patronat français a estimé que les entreprises françaises « avaient notamment besoin d’une plus grande clarté dans le dialogue avec l’administration, de simplification des procédures douanières et de clarification sur les exigences à l’importation ».

L’opportunité de cette visite a été saisie par le géant français de l’énergie Engie et le groupe public pétrolier algérien Sonatrach pour signer un « protocole d’accord de coopération et de partage des compétences » dans le secteur des énergies renouvelables.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Torture des Esclaves : quand les enfants noirs servaient d’appât pour alligators
Cameroun : Bordeaux-Métropole apporte sa touche pour l’embellissement de Douala
Mbappé et Macron s’engagent pour le sport en Afrique
RDC : la Suisse prend des sanctions financières contres 14 personnalités dont Lambert Mende
L’armée nigériane sauve 76 écolières lors d’une attaque de Boko Haram
CdC : Raja, USMA, Club African, Zamalek… Les affiches du 1er tour connues
Afrique du Sud : la liberté, moteur de la concurrence
LDC : MC Alger et l’Espérance cartonnent, l’ASEC in extremis
Café Nyasaland du Mont Elgon
Mercy Ships Cameroun : La santé passe inévitablement par les aliments sains
Voir + d'infos