Menu
Ali Bongo Ondimba attendu au One Planet Summit à Paris

Sur invitation du président français Emmanuel Macron, le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba doit se rendre à Paris dans les prochains jours, afin de prendre part le 12 décembre prochain au « One Planet Summit ».

Ali Bongo Ondimba est attendu le 12 décembre prochain dans le cadre du On Planet summit à Paris, a confié ce mardi à la presse le porte-parole de la présidence de la république, Ike Ngouoni, lors d’une conférence de presse au palais du bord de mer à Libreville.

Aux côtés d’autres leaders internationaux, le chef de l’Etat gabonais prendra part aux échanges dont le but est de trouver des voies et moyens de matérialiser les engagements relatifs à l’accord historique de Paris sur la lutte contre les changements climatiques.

Comme l’a rappelé de manière constante le chef de l’Etat gabonais, « l’accord de Paris a été une réussite. Mais il est urgent désormais de passer des accords aux actes  ». C’est ce message certainement que le numéro 1 gabonais fera à nouveau passer à Paris le 12 décembre prochain.

Il faut rappeler que le Gabon est à l’avant-garde de la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation des écosystèmes en Afrique. Le pays a consacré plus de 80% de son territoire aux parcs nationaux, où se développement depuis quelques années, des activités éco-touristiques.

La venue du président gabonais est dénoncé par le regroupement de la « Résistance gabonaise » qui conteste les conditions de son élection. "Nous appelons à une mobilisation générale pour dire NON à sa venue", ont annoncé ces leaders qui souhaitent organiser une marche entre la place du Trocadéro et l’Ambassade du Gabon (distante de quelques centaines de mètres).

Les 3 objectifs du One Planet Summit

1. Agir concrètement et collectivement Les solutions existent, déployons-les à l’échelle globale et locale ! Le plus vite possible.

2. Innover Soyons créatifs et astucieux pour adapter nos systèmes aux changements inévitables et accélérer encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

3. Être solidaires Nous sommes tous affectés par les changements climatiques, mais certains d’entre nous y sont plus vulnérables. Travaillons ensemble pour le bien de tous et accompagnons plus encore les pays et populations qui en ont le plus besoin.

Comment ? En présentant des actions et annonces concrètes et nouvelles (des ClimActs) qui engagent l’ensemble des acteurs publics et privés.

Nous sommes UNE SEULE planète !

Rendez-vous à Paris le 12 décembre prochain.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Didier Drogba ambassadeur pour la LFP en France
Gabon : les magistrats réclament la tête du ministre de la justice
Cameroun : Victor Yene Ossomba, secrétaire général de l’Assemblée nationale a avalé sa langue
Julio Tekoh, l’étoile montante du cinéma togolais
Une ivoirienne esclave au Koweït appelle son Gouvernement à l’aide
La femme handicapée mise à l’honneur à Douala
Le Tchad s’engage à plus de respect pour les droits de l’Homme
Mondial 2018 : le message de Drogba aux qualifiés africains
Burundi : le gouvernement va lancer une collecte de fonds pour l’organisation des élections de 2020
Rugby : seconde édition du Tournoi Tri-Nations du Maghreb
Voir + d'infos