Menu
Guinée : marche de protestation contre les sanctions internationales

Des associations de jeunes et de femmes ont organisé, vendredi, une marche pacifique en signe de protestation contre les sanctions internationales frappant la Guinée. Cette marche a été initiée par le mouvement des jeunes pour la démocratie et le développement (MJDD).

Notre correspondant en Guinée

Marche de protestation contre les sanctions des organisations internationales et des puissances étrangères, la marche organisée par le MJDD visait à soutenir le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD). Composés de plusieurs associations et mouvements de jeunes et de femmes, y compris des structures de l’Etat telles que le gouvernorat de la ville de Conakry, les marcheurs (plusieurs centaines) ont quitté le palais du peuple, leur point de ralliement, pour la présidence de la République située au coeur de la commune de Kaloum, siège de l’administration centrale. Sur les pancartes, on lisait entre autres messages ’’ nous jeunes de Guinée, nous soutenons le CNDD ’’, "le CNDD est notre espoir’’, ou encore ’’ nous demandons à la communauté internationale d’accompagner notre pays au lieu de nous sanctionner...’’

Sur le trajet, un jeune marcheur nous a confié que ’’les gens n’ont pas à nous sanctionner étant donné que le peuple adhère au programme du capitaine Moussa Dadis Camara. Nous avons trop souffert... Trop c’est trop.’’ Il faut préciser que l’itinéraire initial n’a pas été respecté, selon une source. Les marcheurs devaient aller devant les ambassades de France et des Etats-unis pour aller sans nul doute plaider la cause des nouvelles autorités afin d’espérer voir ces pays accompagner la Guinée. Rappelons que dès la prise du pouvoir par la junte, des pays comme les États unis, par exemple, par la voix de son ambassade a décidé de geler les aides à la Guinée, sauf celles destinées à l’humanitaire et au processus électoral.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Cameroun : Désiré Geoffroy Mbock, nommé secrétaire général de l’Assemblée nationale
Mondial 2018 : le cas Obi Mikel agite le Nigeria
Yimbi Kumma rap contre l’esclavage en Mauritanie
Mondial 2018 : Nigeria-Islande, l’avant-match
Forum des Diasporas Africaine au Palais des Congrès de Paris
Les inondations meurtrières tuent 17 personnes en Côte d’Ivoire
Mondial 2018 : avec ses guerriers et ses supporters, le Maroc sort la tête haute
Internet bloqué en Algérie pour lutter contre la fraude lors des examens
Cameroun : La Mairie de Douala 2ème a son Cercle Municipal
Mondial 2018 : Renard, Benatia, Amrabat… Le Maroc ne digère pas l’arbitrage
Voir + d'infos