Menu
Politiquement Net

La fièvre du Net gagne la politique marocaine. Le parti au pouvoir, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) veut assurer la retransmission en direct sur Internet de son sixième congrès. L’opération est signée Wanadoo Maroc.

Fort du succès de Caftan 2001, défilé de mode, le portail français Wanadoo Maroc s’attaque à la politique. A partir de ce jeudi, à 17 heures, les internautes marocains peuvent assister en direct sur Internet à la cérémonie d’ouverture du 6ème congrès de l’Union socialiste des forces populaires, USFP, parti au pouvoir. Militants, curieux, journalistes sont invités à suivre le show politique du parti du Premier ministre Abderrahmane Youssoufi. Cette opération a le double avantage de redorer l’image du gouvernement ternie par la suspension de trois journaux indépendants et d’installer durablement celle de l’opérateur français dans le royaume chérifien.

Mode et politique, la vague Net déferle

" Youssoufi ferait mieux d’arrêter sa politique liberticide au lieu de faire du tapage médiatique sur une opération de communication. Internet c’est bien mais ne pas tuer les journaux, c’est mieux ", s’emporte un journaliste marocain qui avoue qu’il ira voir cette cérémonie sur Wanadoo par " curiosité ". L’opérateur français veut rééditer l’exploit de Caftan 2001 qui a totalisé 47 000 clics et 39 000 pages consultées. Les paris sont ouverts sur le taux de fréquentation entre la politique et la mode. " Je pense que le congrès de l’USFP sera plus consulté. Il y a une telle bagarre dans ce parti pour le leadership que même les cadres de l’USFP iront regarder sur le Net ce qu’ils n’ont pas pu voir sur place ", parie un observateur de la politique chérifienne.

Détail troublant pour Wanadoo, le lien de l’USFP atterrit sur Morocoo trade and developement service. Il ne reste que quelques heures avant la cérémonie d’ouverture. Militants de l’USFP, à vos clics !

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Prisonniers étrangers en France : Algérie championne, Maroc vice-champion
Maroc : Coca-Cola, adieu ?
Cameroun : qui était Vincent Nguini
Nigeria : explosion de trois kamikazes sur un marché, 19 morts
Guinée : la Fédé étudie 80 candidatures
Algérie, Maroc : la lettre de Bouteflika à Mohammed VI
Le Slow Food Coffee Festival est de retour
Beijing Guoan : toujours en salle d’attente, Bakambu fait le point sur sa situation
Sénégal : Macky Sall-Idrissa Seck, déjà la guerre avant la Présidentielle !
Toujours aucune nouvelle du sous-préfet enlevé au Cameroun
Voir + d'infos