Menu
Cameroun : 275 nouveaux professionnels de la santé

275 nouveaux professionnels de la santé ont reçu leurs parchemins le 08 janvier 2018 au campus de Logbessou Pk 17.

C’était à l’occasion de la remise solennelle de diplômes à près de 275 promus de la 5e promotion de médecins, la 4e de pharmaciens et des masters professionnels en biologie clinique, en ethnopharmacologie et botanique appliquée. Une cérémonie présidée par le Pr. Jacques Fame Ndongo, le ministre de l’Enseignement supérieur.

Cela a été l’occasion de donner quelques chiffres sur la Faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques (FMSP) depuis son ouverture en 2013 : 501 médecins, 226 pharmaciens, près de 150 maîtres en sciences biologiques et ethnopharmacologie ont déjà été formés.

Et pour la dernière cuvée, le doyen de la Faculté, le Pr. Albert Mouelle Sone, a notamment apprécié les brillants travaux de recherche des uns et des autres qui se sont rapprochés du patrimoine camerounais d’essences médicinales et qui faciliteront aussi bien la prise en charge du malade urbain que rural, dans un contexte de difficultés financières. Un travail également salué par le Pr. François- Xavier Etoa, Recteur de l’université de Douala, qui a rappelé la nécessité pour les diplômés de relever les défis de développement durable du Cameroun. Par ailleurs, le recteur a souligné la qualité des infrastructures qui participent à la qualité de la formation. Aux nouveaux diplômés, le Pr. Jacques Fame Ndongo a rappelé que la santé est un domaine « délicat, névralgique et sacré qui s’occupe essentiellement de la vie, notre bien le plus précieux. »

Il a également, comme les autres intervenants, insisté sur les valeurs sociales et humanistes qui devront guider les tout frais personnels de santé. Et surtout, les lauréats devront se rappeler ce cri du cœur du ministre de la Santé publique : « Je voudrais vous demander de résister aux sirènes de l’expatriation. Nous avons besoin de vous. Les populations du Cameroun ont besoin de vous. ». Surtout dans le contexte actuel de la mise en œuvre de la couverture santé universelle.

La Faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques de l’université de Douala (UD) est le deuxième pôle de production des ressources humaines en santé au Cameroun. Cette déclaration d’André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, a provoqué un tonnerre d’applaudissements dans un amphithéâtre plein à craquer de la FMSP (Faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques).

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Cameroun : inauguration de la Plateforme de Diagnostic Médical à Douala
Côte d’Ivoire : un ancien ministre de la Défense condamné à 15 ans de prison
Algérie, Maroc, Sahara : quand Alger accuse Rabat d’agression
Le terrible duo : ressources naturelles / pauvreté
Sénégal, Etats-Unis : Macky Sall charge à nouveau Donald Trump
Tunisie : un festival cinématographique en l’honneur des minorités sexuelles
CAN 2019 : Pape Diouf cartonne Ahmad !
Sénégal : Rihanna annoncée à Dakar en février
Algérie, Ghardaïa : six militants de la cause mozabite acquittés
Maroc, Espagne : Mohammed VI investit dans le nucléaire
Voir + d'infos