Menu
L’Ethiopie doit libérer Seyoum Teshome blogueur opposant

Les autorités Ethiopiennes doivent immédiatement libérer Seyoum Teshome, qui publie le blog Ethiothinktank, a annoncé aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

Les forces de sécurité ont arrêté hier Seyoum à son domicile près du campus Woliso de l’université d’Ambo, où il donne des conférences, selon des témoins qui ont parlé avec Voice of America et Deutsche Welle. Les raisons de son arrestation et de son lieu de détention ne sont pas connues, selon des rapports et une déclaration de l’Association pour les droits de l’homme basée en Suisse en Ethiopie.

Seyoum a été critique dans son blog sur l’état d’urgence prévu pour six mois que l’Éthiopie a déclaré en février. En vertu de l’état d’urgence, les autorités peuvent effectuer des arrestations et des fouilles sans mandat et fermer des stations de médias, selon un rapport de l’agence éthiopienne d’information Ethiopian News Agency.

"L’Ethiopie ne peut plus utiliser la couverture d’une urgence nationale pour surveiller les journalistes et étouffer les voix critiques", a déclaré le directeur exécutif adjoint du CPJ, Robert Mahoney. "C’est la deuxième fois que les autorités ont ignoré la procédure régulière de détention de Seyoum Teshome, qui devrait être libéré immédiatement et sans condition."

Seyoum a été arrêté en octobre 2016, quelques jours avant la proclamation de l’état d’urgence précédent, selon des recherches du CPJ.

Voir le blog https://ethiothinkthank.com/

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
RDC : l’hécatombe chez les expatriés, Ibenge s’explique
Algérie : Feghouli et M’Bolhi de retour ? C’est raté…
L’art de la séduction à l’orientale, avec le henné
Deux fonctionnaires de l’Ambassade d’Australie en Afrique du Sud accusés de corruption
Paul Kagame à l’Elysée : un rapprochement inacceptable sans transparence ni reconnaissance des responsabilités françaises
Algérie, Mauritanie : Bouteflika valide un 1er poste-frontière
Lutte contre les faux médicaments en Afrique francophone
Kagame, 35 M de vues par jour : tout savoir sur le deal Rwanda-Arsenal
Les Émirats arabes unis soutiennent le plan d’autonomie du Maroc pour le Sahara Occidental
Nouvelle constitution au Burundi renforçant les pouvoirs du Président Pierre Nkurunziza
Voir + d'infos