Menu
Maroc, Manifeste de l’Indépendance : Mohammed VI gracie 683 personnes

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a accordé sa grâce à 683 personnes, à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance.

L’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance a été un prétexte pour le roi du Maroc, Mohammed VI, d’accorder sa grâce à plus d’un demi-milliers de personnes.

Selon les sites marocains, le souverain a accordé sa grâce à 683 personnes condamnées par différents tribunaux du Maroc. Le communiqué du cabinet royal annonçant cette grâce précise que :

Les bénéficiaires de la grâce royale, qui sont en détention, sont au nombre de 564 détenus se répartissant comme suit :

- Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 11 détenus.

- Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 547 détenus.

- Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 06 détenus.

Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en liberté sont au nombre de 119 personnes se répartissant comme suit :

- Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 23 personnes.

- Grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 07 personnes.

- Grâce sur les peines d’emprisonnement et d’amende au profit de 04 personnes.

- Grâce sur la peine d’amende au profit de 85 personnes.

A noter que le roi du Maroc saisit très souvent l’opportunité des commémorations pour gracier des détenus. C’est le cas notamment lors de la célébration de la fête du trône, où la veille, le souverain libère nombre de détenus. Un acte hautement salué par le peuple marocain. En effet, à l’occasion du 18ème anniversaire de son accession au trône, Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 178 personnes, dont certaines en détention et d’autres en état de liberté, condamnées par les différents tribunaux du royaume chérifien.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Cameroun : inauguration de la Plateforme de Diagnostic Médical à Douala
Côte d’Ivoire : un ancien ministre de la Défense condamné à 15 ans de prison
Algérie, Maroc, Sahara : quand Alger accuse Rabat d’agression
Le terrible duo : ressources naturelles / pauvreté
Sénégal, Etats-Unis : Macky Sall charge à nouveau Donald Trump
Tunisie : un festival cinématographique en l’honneur des minorités sexuelles
CAN 2019 : Pape Diouf cartonne Ahmad !
Sénégal : Rihanna annoncée à Dakar en février
Algérie, Ghardaïa : six militants de la cause mozabite acquittés
Maroc, Espagne : Mohammed VI investit dans le nucléaire
Voir + d'infos